Fin de l’aventure, avec les honneurs

Après la défaite du week-end dernier face à Annecy, les Pingouins recevaient Gap, pensionnaire de Synerglace Ligue Magnus et champion de France 2017 pour les seizièmes de finales de Coupe de France. Favoris avant la rencontre, la logique a été respectée hier soir à la Skoda Arena avec une victoire des Gapençais 7 buts à 4, mais les hommes d’Alain Boisson peuvent êtres fiers de l’opposition proposée durant soixante minutes. L’aventure s’arrête là en Coupe de France. Retour du championnat dès samedi à Limoges !


Morzine-Avoriaz se donne corps et âme !

Les supporters présents en tribunes hier soir se rappelaient aux bons souvenirs des joutes de Ligue Magnus il y a quelques saisons, entre Pingouins et Rapaces ! Dès l’entame de match, les coéquipiers de Josselin Besson affichaient un bel état d’esprit avec de l’envie et de l’agressivité dans les duels. Les deux gardiens étaient mis à l’épreuve avant que les visiteurs ne prennent l’ascendant dans le jeu. Le réalisme gapençais refroidira d’ailleurs les ardeurs des locaux, avec l’ouverture du score en powerplay signée Maurin Bouvet (5:45). Ce premier tiers sera animé avec deux équipes disciplinées. Après plusieurs sauvetages de Jaroslav Brazdil, les hommes de Luciano Basile doubleront la mise par Parker Reno (15:09). Les Pingouins ne lâcheront pas pour autant et seront récompensés par Geoffrey Parisot, qui profitera d’un palet mal dégagé par l’arrière-garde adverse pour tromper Jimmy Darier (17:26) ! Avant la rentrée aux vestiaires, Kristoff Kontos redonnera de l’air à son équipe avec un but à cinquante-quatre secondes du buzzer : les Rapaces regagnaient les vestiaires avec une avance de deux buts (3-1) face à de valeureux Pingouins !

Deux buts de chaque côté en deuxième période

Le second acte sera similaire au premier : des Rapaces dominateurs, mais des locaux qui ne lâcheront rien durant vingt minutes ! À mi-match, Thibault Chatellard fera lever les tribunes de la Skoda Arena avec un nouveau but sur une supériorité numérique (29:37). L’écart après trente minutes n’était finalement que d’un petit but, donnant encore plus de crédit à la belle prestation des Pingouins. La fin de tiers sera à l’avantage des visiteurs, mieux physiquement, qui prendront d’assaut la cage adverse. Roberts Jekimovs (37:36) et Norbert Abramov (37:46) trouveront la faille coup sur coup pour donner de l’air aux Rapaces, avant que Samuel Labrecque n’écope d’une pénalité de match pour une faute grossière à l’encontre de David Nippard (charge contre la bande)… Le HCMA en profitera pour conclure sa troisième réalisation de la soirée en powerplay, avec un missile logé dans les filets signé Filip Martinec (39:43) !

Les Pingouins n’abdiquent pas mais s’inclinent logiquement

Émoussés physiquement, les Morzinois laisseront plus d’espaces aux Rapaces durant le dernier vingt… mais resteront vaillants, avec une énorme débauche d’énergie  et du combat sur tous les palets ! Sur un slap de la bleue, Raphaël Faure inscrira le sixième but de son équipe (48:07), suivi deux minutes plus tard par Robert Jekimovs pour un doublé personnel (50:29). La messe était dite. Les Pingouins réduiront tout de même le score juste avant le buzzer, par la recrue Pat Martens (59:48). Victoire des Gapençais 7 buts à 4, qui stoppent l’aventure du HCMA en Coupe de France cette saison. Malgré la défaite logique, les supporters morzinois peuvent êtres fiers de leurs joueurs, qui auront « mouillés le maillot » face à une grosse écurie et des joueurs expérimentés. De bon augure pour la suite de la saison, avec le championnat qui reprend dès samedi avec un déplacement à Limoges. Go Pingouins !

Feuille de match Photos

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PINGOUINS

Liens officiel

  • HOCKEY DIVISION 2
  • FFHG

Partenaires Hockey Club Morzine-Avoriaz

  • Morzine-Avoriaz
  • Conseil Départemental Haute-Savoie