En route pour les playoffs

Privés de leurs joueurs cadres (Martinec, Besson ou encore Mourin), les Pingouins ont terminé la saison régulière de la plus belle des manières en s’imposant 6-2 face à Toulon sur la glace de Marseille le week-end dernier. Invaincus, les hommes du coach Alain Boisson terminent donc à la première place du groupe D et abordent les playoffs dans une belle dynamique !


Bilan de la saison régulière

Les statistiques de cette saison régulière 2017/2018 sont plutôt flatteuses pour les Pingouins. Avec seize victoires en autant de rencontres, les Morzinois terminent en tête du groupe D avec :

  • 48 points au compteur
  • 197 buts inscrits, soit plus de 12 buts par match
  • 22 buts encaissés, soit moins de 2 buts par match
  • Meilleure attaque et meilleure défense de division 3
  • Filip Martinec meilleur pointeur du groupe avec 66 points (33 buts et autant d’assistances)

Des chiffres intéressants qu’il convient de comparer avec les autres groupes de division 3 (le championnat est composé de quatre groupes), notamment au niveau des statistiques individuelles. Le top scorer des Pingouins est ainsi devancé par deux joueurs : le Français Jonathan Boehrer de Colmar et Michal Macko d’Orléans (meilleur buteur avec 44 réalisations). Avec le HCMA, ces deux clubs « trustent » le top 10 des meilleurs pointeurs. Avec trois joueurs dans ce classement, Orléans occupe une place de choix et laisse présager de la qualité des individualités de son effectif.


Orléans au programme des huitièmes

Malgré ces belles statistiques, Orléans a finalement terminé la saison régulière à la quatrième et dernière place qualificative pour les playoffs du groupe C. Avec 10 victoires et 6 défaites, il aura fallu attendre la dernière journée de saison régulière pour décrocher ce ticket. Avec des défaites face à Épinal (7-3 lors de la première journée puis 4-7), Champigny (3-6 puis 9-2) et Colmar (3-6 puis 6-1), les Renards n’ont pas réussi à trouver les clés du succès face à des concurrents directs de haut de tableau. Malgré tout, la mission est accomplie pour l’équipe du Loiret qui tentera de démarrer ces playoffs avec une victoire à domicile le 3 mars prochain à 18h15. La saison dernière, Orléans s’est arrêté aux portes du carré final après des revers face à la réserve de Caen. Nul doute que les Renards joueront leurs cartes à fond cette année pour atteindre un objectif clairement annoncé en début de saison par le coach : atteindre le carré final et envisager la montée en D2 (« Préparation pour la saison 2017/2018« , « La saison 2017/2018 pourrait être celle de la montée en puissance et « Les Renards visent haut« ).

 

NDLR : dans l’article paru dans la République du Centre, le coach des Renards d’Orléans évoque un budget de 800 000€ pour le HCMA. Celui-ci se situe en réalité aux alentours des 350 000€ intégrant la D3, le hockey mineur mais aussi les différents postes administratifs nécessaires à la bonne gestion du club.

 

Site du club Live FFHG


Interview du président

Les Pingouins sont prévenus, gare au piège ! Orléans présente un effectif solide et ambitieux qu’il sera certainement difficile à faire tomber. Il faudra livrer une copie parfaite pour espérer passer ces huitièmes. Premier match à Orléans le 3 mars, match retour le 10 mars à la Skoda Arena. En attendant le début de cette nouvelle aventure, Frédéric Baud, président du HCMA, répond à nos questions.

  • Invaincus lors de la saison régulière, les Pingouins ont fait le job. Quel est votre bilan à l’aube de ces playoffs ?

Bilan on ne peut mieux ! 16 victoires en 16 matches, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais au-delà de cela, c’est plutôt les progrès qui ont été réalisés depuis le début de saison sur le plan collectif qu’il faudrait mettre en avant ; l’équipe se trouve mieux et les jeunes du HC74 sont d’une aide précieuse. Nous devons continuer sur cette dynamique.

  • C’est une nouvelle équipe que va découvrir le HCMA en huitièmes (match en aller/retour), que savez-vous d’Orléans, quel est le plan de bataille ?

C’est l’incertitude totale en ce qui concerne ces play-offs, aucune confrontation entre poules a eu lieu, il est donc difficile de se faire une idée sur les forces en présence. Toutefois Orléans affichait la couleur cet été puisque leur objectif était la D2, il faudra donc prendre très au sérieux cette équipe, notamment leurs attaquants tchèques ou slovaques qui marquent à chaque match, et ce ne sont pas leurs seules armes.

  • L’équipe débutera ces playoffs à l’extérieur, avantage ou inconvénient selon vous ?

Avantage je pense, la pression sera de leur côté car une défaite à domicile hypothéquerait leur chance au match retour, encore qu’en sport on sait bien qu’il n’y a pas de vérité établie.

  • Au tour suivant (en cas de victoire car rien n’est joué), les Pingouins pourraient tomber contre Epinal 2 ou Avignon, une préférence ?

Avant d’affronter l’une ou l’autre équipe, il faut déjà passer ce tour-là, et c’est seulement au soir du 10 mars que nous pourrons nous préoccuper de notre futur adversaire. Il serait présomptueux de notre part de croire que nous sommes déjà en quarts, et c’est un piège qu’il faut éviter, sans quoi plus dure sera la chute !

  • En cas de victoire en quarts, l’équipe serait qualifiée pour le carré final. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette formule et où elle se déroulera ?

Aucune idée du lieu du carré final, chaque équipe qui souhaite l’organiser devra remplir un dossier de candidature, et ensuite la Fédération tranchera ; tout ce que je peux vous dire, c’est que nous serons candidat si nous en faisons partie. La formule est simple, 4 équipes, 3 matches, les deux équipes qui remportent le plus de points seront promues en D2 avec la même méthode de calcul qu’en saison régulière.

  • Avec Colmar et Asnières notamment, Morzine a un statut de favori (trois équipes invaincues) sans oublier des solides équipes du groupe A qui fut très disputé (Nantes et Bordeaux notamment). Un pronostic ?

J’avais déjà du mal à vous parler de ma préférence pour les quarts de finale, il me sera par conséquent encore plus difficile de vous parler d’adversaires que nous ne sommes pas sûrs de rencontrer ! Maintenant on ne va pas se voiler la face, notre objectif de début de saison était très clair, remonter en D2 dès cette année, et le seul moyen d’y parvenir est de battre tout le monde. C’est avec cet état d’esprit que nous aborderons ces play-offs tout en respectant nos futurs adversaires afin d’éviter toutes déconvenues. Le challenge à relever est grisant, et quel que soit le niveau, on sait que c’est une nouvelle compétition qui commence.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PINGOUINS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires Hockey Club Morzine-Avoriaz

  • Morzine-Avoriaz
  • Conseil Départemental Haute-Savoie