Back to… 2007 !

Pour tous les supporters du HCMA, la saison 2006/2007 en Ligue Magnus restera dans les annales… Premiers du classement après une saison régulière quasi-parfaite (22 victoires en 26 matches), vainqueurs de Villard-de-Lans puis Rouen en playoffs, les Pingouins tomberont en finale face à Grenoble au terme d’une superbe série. Frédéric Baud, ancien Président du HCMA, revient sur une saison historique pour le club Morzinois !

Cette finale face à Grenoble s’est jouée sur trois fois rien… surement sur l’expérience !

Avec 12 saisons en Ligue Magnus, le HCMA a connu de très belles épopées, notamment en 2006/2007. La meilleure saison du club, deux ans seulement après être monté dans l’élite. Comment expliquer cette ascension rapide ? En effet, quelle saison ! Elle restera gravée à jamais pour tous les passionnés de hockey morzinois ! La Magnus était une nouvelle expérience pour le club (même si le HCMA avait déjà connu l’élite avec le Super 16 dans les années 90) mais aussi pour la commune, les sponsors, les supporters… et je crois que nous avons profité de cet incroyable élan pour pouvoir briller au plus haut niveau français. Mais pour tous ceux qui connaissent le sport vous savez bien que pour réussir il faut quelque chose en plus, et le recrutement cette année-là était exceptionnel. Les retournements de situation, les victoires en mort subite, les playoffs… ont contribué à souder un groupe et l’emmener vers cette finale historique pour une station comme la nôtre !

Emmenés par la meilleure ligne du championnat (Drouin, Cheverie, Welch), les Pingouins remporteront la saison régulière et s’inclineront en finale face à Grenoble. Quels souvenirs marquants gardes-tu de cette saison mémorable ? Comment s’est déroulée la finale ? Bien évidemment, on se rappelle tous de la finale contre Grenoble, que nous avons malheureusement perdue, mais au-delà de cette défaite c’est l’union sacrée derrière le club qui était remarquable : une semaine après la finale, la patinoire était encore bien garnie avec tous les passionnés pour honorer nos joueurs ! Et comment ne pas parler de notre première ligne, la meilleure de l’histoire du club, mais l’équipe ne se résumait pas qu’à ça. Encore une fois, seule une bonne cohésion de groupe pouvait nous permettre de rivaliser avec les meilleurs. Cette finale s’est jouée sur trois fois rien, sûrement sur l’expérience, Grenoble avait l’habitude de ces rendez-vous, mais aussi grâce à leur powerplay emmené par l’intraitable tandem Broz/Masa. Et un mot aussi sur notre demi-finale contre Rouen qui a été elle aussi exceptionnelle, remportée en quatre manches !

HCMA, finale 2007

Comment s’était passé le recrutement des joueurs à l’époque, avec Stéphane Gros à la tête de l’équipe, et Jérôme Baud manager du club ? L’osmose entre Stéphane Gros et Jérôme Baud a été elle aussi remarquable, et indispensable pour obtenir des résultats. Ça passait forcément par un énorme recrutement, et quel recrutement, car outre les noms cités précédemment il ne faut pas oublier les Zwikel, Halttunen, Immonen, Pousset, Mille, Bergin et notre gardien atypique Stevie Lyle ! Je ne peux pas citer tout le monde mais j’associe bien sûr les autres joueurs à cette épopée ! Stéphane Gros s’est fait un nom aussi dans le paysage du hockey français puisqu’il a été élu cette année-là meilleur entraineur de la saison. Il avait un gros challenge à relever, il a su se montrer performant autant dans la tactique que dans la discipline. Une saison pleine à tous les niveaux.

Quel a été l’héritage de cette saison sur la suite ? Tout simplement qu’un petit club comme le nôtre puisse être respecté en Ligue Magnus. Nous avons bien entendu connu des hauts et des bas, mais à chaque moment nos adversaires nous ont respectés comme il se doit, car pour une petite commune comme la nôtre faire face aux grosses écuries de la Magnus était loin d’être gagné d’avance ; et il ne faut pas oublier non plus à notre palmarès l’autre finale que nous avons jouée en Coupe de la Ligue en 2011 face à Briançon, certes aussi perdue, mais riche elle aussi en émotion.

Très investi au HCMA avec de nombreuses années à la vice-présidence puis la présidence, tu as passé la main en 2018 mais restes toujours impliqué au sein du club. Comment envisages-tu cette nouvelle saison en D2 ? Après une année sans hockey à Morzine, nous sommes tous très heureux de revoir notre équipe à l’oeuvre ! Ce groupe est jeune mais prometteur, avec beaucoup d’ambitions. Si tout le monde tire dans le même sens, l’objectif de la D1 semble à la portée du HCMA dès cette année ! Il faudra rester concentré et vigileant jusqu’au bout, car comme tout le monde le sait, les playoffs sont toujours imprévisibles… Go Pingouins !

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PINGOUINS

Liens officiel

  • HOCKEY DIVISION 2
  • FFHG

Partenaires Hockey Club Morzine-Avoriaz

  • Morzine-Avoriaz
  • Conseil Départemental Haute-Savoie