Bilan fin de saison

Alors que la saison s’est magnifiquement terminée avec un titre de Champion de France D3 pour les Pingouins, il est temps de faire le bilan de cette belle année et de se projeter d’ores et déjà sur la suite de l’aventure pour le HCMA : la Division 2 ! Frédéric Baud, Président et Jérôme Baud, Manager, répondent à nos questions.


  • Après un départ tendu face à Asnières, le groupe a su se mobiliser pour ce Carré Final. Comment s’est déroulé ce week-end ?

Frédéric Baud — « Une entrée en matière délicate pour ne pas dire autre chose, sûrement due à une certaine pression et une envie de bien faire. Mais cette victoire difficile contre Asnières aura eu le mérite de souder le groupe dans une adversité que nous n’avions pas connue auparavant. Les victoires dans ce carré final se sont jouées dans les troisièmes tiers, nous étions mieux préparés physiquement, et ça ce n’est pas dû au hasard ! »

Jérôme Baud — « Asnières, comme on s’en doutait, a joué son va-tout lors du premier match, avec une intensité peu habituelle pour nos joueurs. Et leur coup a failli réussir, car les Pingouins sont passés près de la correctionnelle. Mais ont su réagir avec brio sur la fin de match, et prouvé une fois de plus la force mentale de leur groupe, et une solidarité sans faille. Il faut aussi reconnaitre que nos quelques individualités ont su à ce moment précis sortir le grand jeu et éviter le piège d’une première défaite très handicapante pour la suite du Tournoi. Cette victoire dans la douleur a envoyé le signal d’alarme salvateur. Et ensuite deux larges victoires viennent conclure ce beau Tournoi sur Colmar. »

  • Invaincu et Champion de France, le HCMA termine cette saison de la plus belle manière avec une montée en D2. Mission accomplie ?

Frédéric Baud — « Oh oui plus qu’accomplie !!! L’objectif de début de saison a été pleinement réalisé, et la seule défaite que nous comptions à notre « passif » était contre Chamonix (club de Magnus) en Coupe de France après avoir tenu tête pendant 2 tiers, donc oui, mission accomplie ! »

Jérôme Baud — « C’est le moins qu’on puisse dire, 23 matches 23 victoires, et une Coupe de France superbe, avec un petit exploit contre Chambéry (qui vient de monter en D1 avec de surcroît le Titre de Champion de D2 !!!) et une prouesse contre Les Pionniers de Chamonix, que nos joueurs ont su pousser dans leurs derniers retranchements malgré le fossé qui sépare les deux entités. Et on a vu la patte du Coach Alain Boisson, qui avait pour lui l’expérience et l’exigence du haut niveau. Au global du beau boulot, et une fierté pour notre station touristique. »

La formation est le moteur principal de notre investissement en tant que dirigeants bénévoles

  • La formation et les joueurs du HC74 ont joué un rôle important dans cette réussite. Cela doit être une belle satisfaction ?

Frédéric Baud — « Oui là aussi un motif de satisfaction supplémentaire, la formation est importante à nos yeux et le HC74 fait partie intégrante de ce projet ; seul petit regret mais pour la bonne cause, en ce qui concerne Valentin Coffy et Maxime Bataillé, que nous aurions aimé avoir pour ce carré final, mais qui étaient retenus en équipe de France pour participer aux Championnats du Monde U18 en Russie ; nous leur souhaitons bonne chance. »

Jérôme Baud — « Comme le dit notre Président, la Formation est le moteur principal de notre investissement en tant que dirigeants bénévoles, et c’est un vrai succès dans ce Club, avec un Mineur très bien structuré, dynamique et motivant pour toutes et tous. Mais c’est aussi avec et grâce aux joueurs du HC74, qui ont tant apporté cette saison à notre équipe, avec de la fougue et un rythme intensif hérités du Championnat Elite U20.

  • Au-delà de la réussite au niveau des résultats sportifs, quel est le bilan global de cette saison ?

Frédéric Baud — « Bilan positif mais pas qu’en ce qui concerne l’équipe première, le nombre de licenciés ne cesse de croitre au club, les résultats U15, U17 et U20 sont eux aussi prometteurs, on peut donc envisager l’avenir avec sérénité. »

Jérôme Baud — « Une saison rare, sincèrement, au-delà de nos espérances, y compris dans la structuration du Club et le lien entre Mineur et Majeur. »

  • Vous avez certainement des remerciements à adresser en cette fin de saison ?

Frédéric Baud — « Forcément, à commencer par la Mairie, notre principal soutien depuis des années dont la confiance envers le club est sans équivoque, aux parents du mineur qui accompagnent les enfants, mais aussi aux bénévoles de la boutique, du bar, de la table de marque, de la caisse, au Directeur du Parc des Sports et son personnel, bien entendu aux supporters qui ont toujours été présents malgré une rétrogradation au plus bas niveau, mais aussi et surtout aux joueurs, à Alain Boisson et son staff (Thierry Marchand, Sylvain Marullaz et Christian Masson pour leur dévouement) ; j’espère juste n’oublier personne et si c’était le cas qu’ils veuillent bien me pardonner ! »

Jérôme Baud — « Comme je l’ai aussi souligné dans mon interview d’il y a quelques semaines, nous les dirigeants ne sommes qu’un petit maillon, pas faible mais presque, et le maillon fort il est représenté par tous ceux que cite plus haut Frédéric Baud. On peut d’ailleurs le remercier aussi lui, car il abat un travail considérable et souvent dans l’ombre. »

  • La saison à peine terminée qu’il faut déjà travailler sur la suite. Quel est le projet de développement du club pour ces prochaines années ?

Frédéric Baud — « Nous poursuivrons sur le même chemin, tout simplement dans la continuité de ce que nous faisons maintenant, avec toujours l’accent sur les jeunes et la formation. D’avoir connu la Magnus pendant plus de 10 ans facilite un peu les choses, mais nous n’avons pas l’intention de nous endormir sur nos lauriers non plus ! »

Jérôme Baud — « Continuer à faire rêver les enfants, les supporters, et donner de la fierté à notre village et notre Mairie. Le sport de haut niveau est une vraie vitrine, un outil de communication puissant, et grâce à Mojocom les retombées sont énormes ; les sponsors et habitants de nos stations en sont conscients, et c’est bien pour cela qu’une saine émulation règne autour de cette équipe fanion et du Club en général. Mais il faut jouer les premiers rôles, et former des jeunes, toujours et encore. C’est l’ADN de notre Club, et il n’y a rien de plus beau que de voir un jeune du coin porter le maillot de son équipe première, et côtoyer quelques renforts étrangers de bon calibre. »


La Mairie encore une fois va réaliser ce printemps des travaux importants avec une refonte totale des vestiaires


  • On parle souvent des infrastructures dans le sport, qu’en est-il à Morzine ? Des projets en vue ?

Frédéric Baud — « Nos infrastructures sont plus que satisfaisantes pour un club comme le nôtre ; bien des équipes aimeraient avoir les mêmes, même celles d’un niveau supérieur ! La Mairie encore une fois va réaliser ce printemps des travaux importants avec une refonte totale des vestiaires, ce qui pour l’avenir nous donnera un autre atout pour pouvoir accueillir au mieux nos adversaires, des stages ou des tournois d’envergure, ou d’autres projets qui pourraient murir avec le temps… »

Jérôme Baud — « Les vestiaires seront une nouveauté très attendue en effet. Et surtout indispensable. »

  • Revenons au sportif et à la D2, pouvez-vous d’ores et déjà nous parler du recrutement ?

Frédéric Baud — « Non c’est beaucoup trop tôt pour l’instant, nous devons dans un premier temps prendre connaissance du cahier des charges de la D2, notamment en ce qui concerne la masse salariale très encadrée, mais surtout maitriser nos coûts tout en ayant une équipe compétitive. Et puis aussi sonder nos joueurs qui nous ont amenés jusqu’ici, afin de savoir ce qu’ils veulent faire l’année prochaine. »

Jérôme Baud — « Priorité absolue dans un premier temps aux acteurs majeurs et plus que méritants de cette saison exceptionnelle. Ensuite on étoffera en fonction des réponses et souhaits de chacun. Mais la prudence sera de mise, ce qui n’écarte pas l’ambition et la motivation. »

  • Avec la descente d’Annecy en D2, nous pourrions revoir de nouveaux derbys à la patinoire. Quand seront dévoilées les poules et quel sera le fonctionnement de la D2 ?

Frédéric Baud — « Les poules ne seront connues qu’à fin juillet je pense, la seule certitude c’est qu’il y aura deux poules de 10. Après vous dire comment les équipes seront réparties j’en suis incapable. Mais si on se base sur les années précédentes, elles devraient être géographiques. Une réunion des clubs de D2 est prévue le 26 mai, nous aurons déjà quelques éléments à ce moment-là. Mais revoir des derbys contre Annecy n’est pas pour nous déplaire ! »

Jérôme Baud — « La Poule « Sud » sera forte, très forte, avec du hockey d’excellent niveau, et en effet de beaux derbies. Et nous sommes dans une bonne spirale, le public sera au rendez-vous, vivement août et septembre ! Pour preuve nous avons déjà des dizaines de demandes de cartes de supporter !! »

  • Avec le développement du hockey féminin et du hockey mineur, le nombre de licenciés est en progression constante. Une autre source de satisfaction ?

Frédéric Baud — « Pour avoir déjà répondu à une partie de la question plus en amont, je vous dirai que d’avoir de plus en plus de filles pratiquant le hockey est là aussi une grande satisfaction ; le travail de nos entraineurs et d’Yves Berger pour le mineur porte ses fruits. Nul doute que ça continuera comme ça ! »

Jérôme Baud — « Un gros coup de chapeau aux responsables du Mineur et aux initiatrices de cette nouvelle section féminine en plein essor, ce n’est que du bonheur et de nouvelles forces vives pour le Club. Et un peu de tendresse dans ce sport de brutes quoi !!!! »

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PINGOUINS

Liens officiel

  • HOCKEY DIVISION 2
  • FFHG

Partenaires Hockey Club Morzine-Avoriaz

  • Morzine-Avoriaz
  • Conseil Départemental Haute-Savoie